Peur bleue

 

Aujourd'hui nous allons parler de Peur Bleue (deep sea blue) film réalisé en 1999 par Renny harlin connu pour avoir accouché de Die hard 2, cliffhanger ou encore l'exorciste au commencement.

Donc de quoi il en retourne? Un groupes de scientifiques travaillent dans une ancienne base flottante de l'armée font des expérience sur des requin leurs grand capacité de guérisson pourrait servir à la création d'un remède contre la maldadie d'Alzheimer. Mais comme vous vous en doutez les requins devenue très malin à la suite des expérience vont vouloir prendre la poudre d'escampète et semez la zizanie dans le complexe.

Ce chère Renny harlin a réunni Thomas Jane (The mist chef d'oeuvre a voir sans attendre!), Saffron Burrows plutot habituer au second role ici elle a droit à un role assez important.

LL col J dans le role d'un cuistot supertiteux affublé d'un péroquet grossier apportant une touche d'humour on aime ou on aime pas... Et enfin le grand Samuel L Jackson (Pulp fiction, star wars, Django)


Thomas Jane joue le role d'un ancien contrabandier qui fait du rodéo sur requin!


Saffron Burows dans le role d'une scientifique à l'éthique douteuse se qui n'est pas le cas de sa plastique.Embarrassé


LL cool J et son peroquet qui m'ont bien fait marrer durant le film


Samuel jackson à la fin très inatendu attention aux cardiaques!

 

 

Le film pourvu d'un gracieux budget de presque 80 millions dollars, ne semble pas l'avoir utilisé pour les effets speciaux de facture assez médiocre, bien qu'on soit en 1999 Jurrasic Park et Terminator 2 réalisé début 90 avait eut droit à des effet speciaux vraiment réussit. Heureusement le côté spectaculaire (la mort de Samuel Jackson) des attaques fait que je pardonne ce mauvais point. 

Le jeu des acteurs principaux est quand à lui convaincant mais pas extraordinaire non plus, chacun remplissant son rôle sans cabotinerie ou nonchalance, mais hormis le cuistot et son peroquet grossier j'ai eu du mal à m'attacher au perso ceux ci étant assez creux ce qui est dommage.

Notons aussi le caméo inutile du charismatique Ronny cox au début du métrage je n'est pas encore compris son utilité mais c'est toujours un plaisir de le voir à l'écran.

Soyons clair le film est loin d'etre un chef d'oeuvre mais il à le réalisateur à mérite de se démarquer des dents de la mer la ou pas mal de nanar (shark attack 2Langue tirée) pompe honteusement le film sans originalité.

Le film se déroulant à l'intérieur d'un complexe militaire en train d'etre innodé. donnans une sorte de huit clos marin ou en plus des requins intélligent il faut aussi se méfier de l'eau elle aussi rapide et mortel.

petite anecdote les trois requins du film sont mis a mort de la même manière que ceux des film Jaws 1, 2 et 3

 

 

Points positif:

les requins

les attaques des requins

le complexe militaire

le cuistot et son perroquet

l'héroine en petite tenue

 

Points négatif:


les effets numérique

acteurs pas très attachant

crédibilité pas toujours au rendez vous

 

 

 

Dans la prochaine chronique nous irons dans la cité des amoureux Venise dans Shark in Venice!


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.